—– Un été Fauve —–

Les meules

Les meules, Huile sur toile, 80 cm X 120 cm

L’automne approche, il est là…
Je le sens, je le vois
Les journées sont plus courtes
les pluies plus fréquentes
et l’air plus frais

Et si on se réchauffait à la chaleur nos souvenirs de vacances ?

 Voici quelques tableaux peints aux couleurs à la manière des fauves,
pour rendre le soleil plus éblouissant et la chaleur plus brulante.

 

Des meules de paille, séchées dans des champs immenses des campagnes françaises
Des meules qui sentent bon l’été
Des meules qui me rappellent les vacances dans l’Aveyron
Des meules que j’admire chaque été
le long de l’autoroute qui traverse la France du Nord au Sud.
 

Les meules

Meules, Huile sur toile, 80 cm X 120 cm 

Au premier plan,
un grand arbre et des poteaux, de couleurs foncées,
rouge, bleu, violet,
apportent un peu d’ombre et se détachent
du grand champ d’un jaune éclatant,
où sèchent, ici et là,
des meules de paille en rouleaux.

Des couleurs
vives, franches, fortes,
s’opposent au bleu du ciel,
pour accentuer l’effet chaleur.

 

 

 

Ici, au milieu du tableau,
un grand arbre, imposant par sa taille et par ses couleurs, sans feuilles,
au pied duquel, je peux contempler, au loin,
la vie paisible d’un village aux toits rouges.

 

 

La taille, la forme, la sècheresse de l’arbre
contrastent avec la douceur et le silence du village.

La violence et l’intensité des couleurs,
poussées au maximum,
contrastent avec le bleu du ciel à l’arrière-plan,
et témoignent de la chaleur
qui pèse sur ce paysage.

J’ai choisi un format carré pour plus de modernité.

Arbre et village

Arbre et village, Huile sur toile, 80 cm X 80 cm

 

Cabane de pêcheur

Cabane de pêcheur, Huile sur toile, 54 cm X 73 cm

.

.

 

 

 

A côté des jaunes chauds et des rouges brulants,
Quelques touches de turquoise et de bleu
rappellent la fraicheur de l’eau

 


 

 

 

 

 

.

.

 

 

 

Le jaune, clair et lumineux, s’oppose à
un violet très foncé
de l’ombre d’un drapeau qui retombe,
témoignant de l’absence du moindre souffle de vent.

 


 

 

 

 

Quai de Seine

Quai de Seine, Huile sur toile, 54 cm X 73 cm

J’adore le Fauvisme,
avec ses couleurs vives,
ses contrastes francs,
sa palette chromatique éclatante
posée sans nuances ni dégradés
provoquant une émotion intense.

Hommage à mon peintre fauve préféré, Maurice Vlaminck.

 


Le dernier commentaire et 1 autres commentaires nécessitent d’être validés.
2 réponses
    • Julie Mai-Thi
      Julie Mai-Thi dit :

      Oui Catherine,
      L’automne arrive et bouscule l’été qui n’est pas encore complètement parti…
      Mais avant de profiter pleinement des belles couleurs automnales, je m’accroche de toutes mes forces à la chaleur estivale 😉
      A très bientôt 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de votre visite

à bientôt…

 

Je vais terminer cet article par une phrase traditionnelle de chaque fin de spectacle:

« Connaissant l’importance du bouche-à-oreille… Si cette visite vous a plu, n’hésitez pas à en parler à vos amis!!! et si elle ne vous a pas plu, alors…. parlez en à vos ennemis »

..

Merci de votre visite et à bientôt

 

 

.

…..